Livre sur le viol,
Les prisons de Catherine

L’histoire vraie d’une femme dans la tourmente au 19° siècle. 

Dans ce livre sur le viol, vous apprendrez qui était Catherine et ce qu’a été son existence.

Comment survivre après la meurtrissure ?

Un roman plein de vérité et toujours d’actualité.

Livre sur le viol et la condition féminine Les prisons de Catherine

Le résumé

Placée à 13 ans, Catherine supporte l’autorité de ses maîtres et l’absence de communication.

Un jour de 1818, alors qu’elle est à la rivière, à laver le linge de ses maîtres, elle subit le terrible événement qui marquera toute son existence. Elle fuit et se retrouve sur les chemins de son enfance.

Elle fait alors face à la colère paternelle.           

Quel moyen va-t-elle trouver pour se faire aimer de ses proches et surmonter les difficultés qu’elle rencontre ?
Un roman plein de vérité. 

Et tout à fait actuel : un livre sur le viol et ses conséquences qui sont un peu différentes, aujourd’hui de celles qui avaient suivi la meurtrissure de cette femme, il y a presque deux siècles. 

L'histoire de l'héroïne dans Les Prisons de Catherine

Une histoire  sur les conséquences d’un viol au 19° siècle, inspirée d’un fait vécu. La vie de certaines de nos grands-mères, c’est ce qui m’a amenée à écrire ce livre sur le viol.

 C’est ce qu’a enduré, je pense, une de mes ancêtres, c’est la vie que je lui ai imaginée, après avoir travaillé ma généalogie, à partir de ce que je savais d’elle.   

Née en 1818, elle s’était retrouvée seule, dans d’épouvantables conditions.  Et sa vie, à une période où la seule place faite aux femmes  était celle d’épouse et de  mère garante des bonnes mœurs, na pas été facile.

Je garde une sensibilité particulière pour notre condition de femmes : dans notre société, en ce premier quart du XXI° siècle, bien des inégalités persistent.

Faire mon arbre généalogique a été pour moi l’occasion de découvrir Catherine et d’écrire ce livre sur le thème du viol. 

Les émotions qui m’ont animée alors m’ont poussée dans l’écriture de son histoire, une vie que j’ai construite en m’appuyant sur :

  • les documents que j’ai trouvés concernant ma famille, que ce soit dans les archives familiales ou sur des sites de généalogie,
  • des réponses obtenues en interrogeant les plus âgés de mes proches (sur les  souvenirs qu’ils pouvaient avoir de discussions entendues dans leur enfance),
  • la lecture de documents historiques, d’anciens articles de presse et autres essais,
  • mon cœur, mes émotions, mon parcours de vie, l’amour que je ressens pour cette ancêtre que je n’ai pas connue.

Je ne saurai jamais si ce que j’ai écrit dans ce livre sur le viol correspond exactement à ce qu’elle a vécu. Cependant, les grandes étapes racontées dans le roman sont bien réelles.
Je me dis que je lui ai rendu hommage, et que c’est le plus important.

Un livre sur le viol et ses conséquences

Que pouvaient être les conditions de vie d’une jeune soubrette au milieu du XIXe siècle ?

Les prisons ne sont pas toujours des geôles réelles. Traversez celles qui enserrent le cœur de Catherine, dans ce livre sur le viol.


Les thèmes en lien avec la condition féminine au XIXe siècle, que j’aborde dans ce roman, sont variés : la vie domestique des femmes de milieu défavorisé dans la France rurale, le travail, l’obéissance  et la soumission, la toute puissance des maîtres, l’absence d »éducation et les relations familiales.

Allez à la rencontre de l’histoire de France : le fonctionnement de la justice à une période où il n’était pas facile de faire reconnaître son innocence et où les « circonstances atténuantes » n’existaient pas, à une période où le viol d’une femme n’était considéré que comme un fait banal, car les hommes de loi n’avaient pas beaucoup de respect pour la gent féminine. 

Comment, malgré l’adversité, Catherine trouve-t-elle encore et encore, du courage ? 

Un livre sur le viol, où se dévoile la puissance qui fait vivre chacune de nous ! CAR, OUI, NOUS SOMMES FORTES  !

 

Commander Les Prisons de catherine

Conseil sur les formats d’ebook

Paiement 100 % sécurisé

Livraison  rapide

Emotions garanties !

Ils ont lu Les Prisons de Catherine

 » Ce livre m’a beaucoup marqué : la jeune fille qui fuit toute seule pour retourner chez ses parents, sa force de caractère, son courage pour affronter le chemin qui va être long, sa volonté d’apprendre et tous les choix qu’elle a dû faire pour continuer d’avancer dans sa vie. Vivre, survivre, s’acharner au travail : une vie où beaucoup de femmes et de mères vont pouvoir se reconnaître et se rendre compte qu’elles ne sont pas les seules à se sacrifier.

Elle a eu une vie où le malheur c’est acharné sur elle. Elle connaîtra enfin une véritable vie de famille avec du bonheur. Je me suis beaucoup reconnue dans cette histoire, pas parce que j’ai eu les mêmes soucis, mais dans l’acharnement de cette femme au travail, pour s’en sortir et oublier que la vie a toujours été difficile. » Kat Kat

« Un roman assez dur, de par le thème qui y est développé, mais qui montre bien les conditions de vie des femmes de milieu modeste au XIX° siècle. » Julien T

 » Que d’émotion ! Bravo à l’auteure. Une vie difficile, mais tellement réelle : notre histoire n’a pas toujours été belle ! » Anne-Marie P.

« Madame,

par ce présent message, je voulais vous adresser un remerciement.
Je viens de lire un de vos ouvrages, les prisons de Catherine. Ce livre dédicacé a été offert à ma mère. Je ne sais comment il s’est retrouvé dans ma bibliothèque, mais cette semaine je suis tombée dessus et je l’ai lu.
L’histoire de Catherine permet de relativiser sur notre quotidien actuel, que bien des gens définissent comme une blessure. Vous m’avez emporté dans son quotidien et dans ces tourments qu’elle a surmonté avec tant d’énergie et de volonté. Cette histoire m’a permis de remettre mes curseurs de valeur à leurs justes places.
Pour cela, je voulais vous adresser ce remerciement.
Avec toute ma sympathie. »

  » Je ne lis pas très souvent, mais lorsque je commence un ouvrage et que l’auteur me plait j’aime bien poursuivre l’aventure avec lui.

Au début de mes lectures j’étais plutôt dans le polar mais en murissant, j’aime a trouvé des lectures sur les histoires qui racontent la vie des gens.

Ces ouvrages là, me reposent l’esprit et m’aident à relativiser sur ma propre existence.

Je suis enquêtrice en brigade de recherches et mon esprit et mon âme sont mis à rude épreuve au quotidien.

C’est bon de trouver du repos dans la lecture. » Charlotte C.

Panier